Ami lecteur, ouvre ta gueule !

Parce que Les Urbains de Minuit sont un outil, nous vous donnons la parole.
Vos réactions seront lues et approuvées par notre sympatique comité de rédation dans les 48 heures.
Les propos racistes, xénophobes ou outranciers ne seront pas publiés.










CAPTCHA Image   Reload Image
Enter Code * :

ENREGISTRER
Numéro 61 - 07 septembre 2016
Inscrivez-vous à notre mailinglist :

Garage 103, Nice : l'historique

GARAGE 103 a été fondé en octobre 1977 par des étudiants de la Villa Arson (Nice) (Michel André, Michel Crespin, Francis Escoda, Olivier Garcin, Dominique Rossini, Claude Valéry) rapidement rejoints par Dominique Angel, François Goalec, Philippe Tixier, René-Gilles).

Actions de rue tapageuses, publications ironiques, interventions transversales, participations remarquables, propositions artistico-politico-poétiques ont scandé sa notoriété : longtemps identifié à la personnalité d’un se ses auteurs GARAGE 103 a été l’occasion de prononcer de nombreuses sottises dans le monde artistique par les artistes envieux et les critiques ignorants.

C’est que fédérant des énergies à travers ses gestes-actions, la publication de sa Chronique « des Viscères et des Abats », la diffusion de ses tracts et manifestes, la réalisation d’installations, de dispositifs et de performances dans son lieu « la Remise du Garage 103 » (aujourd’hui appelé « le Garage 103 d’Olivier Garcin » ce qui n’est pas la dernière sottise…) et chez des amis accueillants.

GARAGE 103  attira des artistes d’ici, ultramontins et ultramarins : Eléonore Bak,  Ben, Julien Blaine, Arturo A Barrio, Michel Collet, Charles Dreyfus, Nicola Frangione, Balbino Giner, Michel Giroud Gerwulf, Sonia Grdovic, Joël Hubaut, Jean-Claude Lefevre, Bob Lens, Bruno Mendonça, Georges Osterman, C et J Pineau, Pascal Pithois et Carted, Valentine Verhaeghe…(que ceux que j’oublie me remercient ou me pardonnent)  dans une mouvance intermédia et transmedia très post-Fluxus. (Voir le site : www.artactgo.com).

GARAGE 103  est entré dans l’histoire et dans les mœurs : les Centres d’Art l’invitent, les musées le conservent, les collectionneurs comparent leurs catalogues...

 GARAGE 103   a été assassiné souvent, s’est mutilé parfois, s’est suicidé régulièrement et s’est transformé : GARAGE 103 bouge toujours …avant-hier (2003) c’était le festival Fluxus Post Fluxus, hier  (2010) c’étaient les 20 ans de StArt…         aujourd’hui c'est  Les Urbains de Minuit et la  Saint Narcisse , de quoi demain sera-t-il fait ???

0 commentaires
Numéro : 19 -